Te réveillant sans paresse et reprenant tes sens, dis au sortir du sommeil:

 

Au nom du Père et du Fils et du saint Esprit. Amen.

 

Puis reste un moment en silence, jusqu’à ce que s’apaisent tous les sens, et fais alors 3 métanies en disant:

 

Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié du pécheur que je suis.

 

Puis: Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, par l’intercession de ta Mère toute-pure et de tous les Saints, aie pitié de nous. Amen.

 

Prières Initiales

 

Tropaires triadiques, t. 1

 

Au sortir du sommeil, nous nous prosternons devant toi,  Seigneur puissant et bon, et t’adressons l’hymne des Anges:  Saint, saint, saint es-tu, notre Dieu;  par l’intercession de la divine Mère, aie pitié de nous.

 

Gloire au Père, t. 2

 

Seigneur qui m’as éveillé de mon sommeil,  illumine mon coeur et mon esprit,  ouvre mes lèvres pour te chanter, ô sainte Trinité:  Saint, saint, saint es-tu, notre Dieu,  par l’intercession de la divine Mère, aie pitié de nous.

 

Maintenant, t. 3

 

Le Juge viendra comme un éclair  dévoiler les actions de chacun;  avec crainte chantons donc au terme de la nuit:  Saint, saint, saint es-tu, notre Dieu;  par l’intercession de la divine Mère, aie pitié, de nous.

 

Kyrie eleison (12 fois).

 

Prière d’action de grâces

 

Au sortir du sommeil, je te rends grâces, très-sainte Trinité; car dans ta longanimité et ta grande bonté, Seigneur, tu ne t’es pas irrité contre moi à cause de ma paresse et ce mon péché, tu ne m’as pas anéanti à cause de mes iniquités; mais, dans ta coutumière amitié pour les hommes, tu m’as éveillé pour te chanter dès le matin et glorifier ta majesté. Et maintenant, ouvre mes lèvres et illumine les yeux de ma conscience, pour que je puisse méditer sur tes paroles, saisir tes préceptes, accomplir ta volonté, chanter pour toi de tout mon coeur et célébrer ton saint nom, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Autre prière

 

Gloire à toi, Dieu tout-puissant et notre Roi; car, en ta divine providence et ton amour pour les hommes, tu as permis à l’indigne pécheur que je suis de m’éveiller de mon sommeil et de trouver l’accès de ta sainte demeure. Seigneur, reçois aussi la voix de ma supplication, comme tu agrées la prière de tes saints Anges dans le ciel; permets que, d’un coeur pur et en esprit d’humilité, je t’offre la louange de mes lèvres souillées, afin que moi aussi, je puisse m’associer aux vierges sages par la clarté de mon âme et te glorifier, Verbe de Dieu, avec le Père et le saint Esprit. Amen.

 

Puis: Venez, adorons, 3 fois, le psaume 50 et le symbole de foi.

 

Prière 1  (de saint Macaire le Grand)

 

O Dieu, purifie le pécheur que je suis, car je n’ai jamais fait lebien devant toi; délivre-moi du mal, et qu’en moi s’accomplisse ta volonté, afin que, sans mériter condamnation, je puisse ouvrir mes lèvres indignes et louer ton saint nom, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 2  (du même saint Macaire)

 

Au sortir du sommeil, je t’adresse l’hymne du milieu de la nuit, Sauveur, et me prosternant devant toi je m’écrie: ne permets pas que je m’endorme dans la mort du péché, mais fais-moi grâce, toi qui as bien voulu te laisser crucifier; de la paresse où tu me vois gisant hâte-toi de me relever et sauve-moi pour que je prie en ta présence; après le sommeil de la nuit, fais luire pour moi un jour sans péché, Christ Dieu, et sauve-moi

 

Prière 3  (du même saint Macaire)

 

A toi, Maître ami des hommes, je recours au sortir du sommeil et, m’adonnant à ton oeuvre par un effet de ta miséricorde, je te prie de m’assister en tout temps et en toute chose; préserve-moi de tout maléfice de ce monde ainsi que de toute entreprise du diable, et sauve-moi pour me faire entrer dans ton royaume éternel. Car tu es mon créateur, celui qui dans sa providence m’accorde tout bien; en toi j’ai mis tout mon espoir, et c’est à toi que je rends gloire, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 4   (du même saint Macaire)

 

Seigneur qui, dans ta grande bonté et ton abondante miséricorde, m’as accordé, à moi ton serviteur, de passer le temps de cette nuit sans dommage, à l’abri de tout funeste mal, toi-même, Seigneur et créateur de l’univers, rends-moi digne de ta lumière véritable et permets que d’un coeur éclairé j’accomplisse ta volonté, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 5  (de saint Basile le Grand)

 

Seigneur tout-puissant, Dieu de l’univers et de toute chair, qui, demeurant là-haut, te penches pour voir notre misère, toi qui sondes les coeurs et les reins, et clairement connais les secrets des hommes, lumière sans début ni fin, en laquelle il n’est point d’altération ni l’ombre d’un changement: toi-même, Roi immortel, accueille les prières qu’à l’heure présente nous adressons de nos lèvres souillées, mais avec confiance en ton abondante miséricorde; remets-nous les péchés que nous avons commis en action, en parole, en pensée, consciemment ou par inadvertance, et purifie-nous de toute souillure de la chair et .de l’esprit, pour faire de nous des temples de l’Esprit saint. Accorde-nous de passer toute nuit de la présente vie dans la vigilance du coeur et la sobriété de l’esprit, attendant la venue du jour lumineux et resplendissant de ton Fils unique, notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus Christ, lorsqu’avec gloire il viendra sur terre, comme juge de l’univers, rendre à chacun selon ses oeuvres, afin qu’il ne nous trouve pas couchés paresseument, mais debout et vigilants dans la pratique de ses commandements, prêts à entrer avec lui dans l’allégresse des noces divines de sa gloire, là où résonnent sans cesse les cris de fête et l’inexprimable délectation de ceux qui contemplent l’ineffable beauté de ta face. Car tu es la lumière véritable illuminant et sanctifiant l’univers, et toute la.création te chante dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 6  (du même saint Basile)

 

Nous te bénissons, Dieu très-haut, Seigneur de miséricorde, qui sans cesse pour nous fais d’innombrables merveilles, sublimes, insondables, glorieuses et inouies; qui nous accordes le sommeil pour reposer notre faiblesse et soulager les peines accablant notre chair. Nous te rendons grâce, car tu ne nous as pas fait périr avec nos fautes, mais, selon l’amour des hommes dont tu es coutumier, nous as fait lever, du désespoir où nous gisions, pour glorifier ta puissance. Aussi nous implorons ta bonté sans pareille: illumine les yeux de notre entendement, fais sortir notre esprit du lourd sommeil de la paresse, ouvre notre bouche pour l’emplir de ta louange, afin que sans relâche nous puissions chanter èt psalmodier pour toi, et te rendre grâce, toi le Dieu glorifié en tout et par tous, Père éternel, ainsi que ton Fils unique et ton très-saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 7  (hymne à la très-sainte Mère de Dieu)

 

Ta grâce, notre Dame, je la veux chanter: de grâce comble aussi, j’implore, mon esprit. Puissé-je m’avancer, avec ta main pour guide, tout droit sur le chemin des préceptes du Christ. Pour veiller dans les hymnes donne-moi vigueur et chasse loin de moi l’acédie, la torpeur. Enchaîné que je suis par les liens du péché, ô Vierge, sèvre-m’en par ton intercession. Préserve-moi de nuit comme en pleine journée, des guerroyeurs hostiles veuille me garder. Toi qui as mis au monde l’Auteur de la vie, rends-moi celle que m’ont enlevée les passions. Toi qui as enfanté la Lumière sans soir, illumine les yeux de mon âme aveuglée. Toi qui es pour le Maître un splendide palais, fais de moi le logis de son Esprit divin. Mère du Médecin, viens guérir les passions qui font souffrir mon âme depuis tant d’années. Moi qu’agitent les flots déchaînés de la vie, guide-moi vers la route de la conversion. Préserve-moi du feu qui brûle pour toujours, du ver qui ronge ainsi que du fleuve infernal, de peur que je ne sois la risée-des démons, moi qui de tant de fautes me sens accusé. De moi qui ai vieilli dans l’ignoble péché, ô Vierge toute-pure, fais un être neuf.

Du Maître universel, par ta prière, obtiens que je sois étranger à tous les châtiments. L’allégresse des cieux, fais qu’avec tous les Saints je puisse devenir digne de la trouver. Vierge très-sainte, exauce la supplication

que moi, ton inutile servant, je t’adresse. Donne-moi de verser, Très-pure, un flot de larmes afin de purifier les scories de mon âme. Souveraine vers qui sans cesse de mon cœur vont les gémissements, fais diligence, accours. Les agréant, reçois mon culte et ma prière  pour les offrir au Père de miséricorde. Toi qu’il a voulu mettre plus haut que les Anges, fais-moi donc surmonter la confusion du monde. Porteuse de lumière, céleste Nuée, fais descendre sur moi la grâce de l’Esprit. Je tends pour ta louange, Tout-immaculée, si souillées qu’elles soient, les lèvres et les mains. Des coups nuisant à l’âme veuille me sauver, ô Vierge, en suppliant sans relâche le Christ à qui soient tout honneur et toute adoration, maintenant et toujours, et dans les siècles. Amen.

 

Prière 8  à notre Seigneur Jésus Christ

 

Seigneur de grande miséricorde et de suprême compassion, Jésus Christ, mon Dieu, par amour infini tu es descendu et t’es incarné, pour sauver le monde entier. De nouveau, Sauveur, sauve-moi par grâce, je t’en prie. Car si tu me sauvais pour mes oeuvres, ce ne serait plus grâce ni don, mais plutôt chose due: vraiment tu es sublime en ta tendresse, ineffable en ta miséricorde. Celui qui croit en moi, as-tu dit, ô mon Christ, vivra et ne verra point la mort, à jamais. Si donc la foi en toi sauve ceux qui n’ont plus d’espoir, et je le crois, sauve-moi, car tu es mon Dieu et mon Créateur. Que la foi me soit comptée à la place dés oeuvres, mon Dieu, car tu n’en trouves point qui puissent me justifier. Mais que ma foi les remplace toutes, qu’elle réponde pour moi, qu’elle me justifie, qu’elle me fasse participer à la gloire éternelle! Puisse Satan ne pa m’enlever et se glorifier, ô Verbe, de m’avoir arraché à ta ma… et à ton bercail! Si je le veux, sauve-moi; si je n’en ai pas le ….r, Christ mon Sauveur, prends vite les devants, autrement je suis perdu. Car dès le sein de ma-trière, c’est toi mon Dieu. Permets, Seigneur, que désormais je t’aime, comme naguère j’ai aimé le pèche, et te serve de tout coeur, sans négligence, comme auparavant j’ai servi le perfide Satan. De plus en plus je te servirai, Seigneur mon Dieu, Jésus Christ  chaque jour de ma vie, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 9  à l’Ange gardien de la vie humaine

 

Saint Ange qui assistes ma pauvre âme et présides à ma vie si pleine de passions, n’abandonne pas le pécheur que je suis et ne t’éloigne pas de moi à cause de mon intempérance. Ne donne pas lieu au méchant démon de s’emparer de moi, en maîtrisant de force mon corps de mortel. Fortifie ma pauvre et faible main, et guidemoi sur la voie du salut. Oui, saint Ange de Dieu, gardien de ma pauvre âme, protecteur de mon corps, pardonne-moi tout ce par quoi je t’ai offensé tous les jours de ma vie; si j’ai commis quelque faute en cette nuit, protège-moi aujourd’hui et garde-moi des tentations de l’ennemi, afin que par aucun péché je n’irrite mon Dieu; et prie pour moi le Seigneur, afin qu’il m’affermisse dans sa crainte et fasse de moi un digne serviteur de sa bonté. Amen.

 

Prière 10  à la très-sainte Mère de Dieu

 

Très-sainte Souveraine, ô Mère de mon Dieu, par tes saintes et puissantes prières, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, le dégoût de bien faire, la tergiversation, la lenteur à comprendre, la négligence, toute pensée impure, perverse ou impie de mon coeur misérable et de mon esprit enténébré. Eteins la flamme de mes passions, délivre le pauvre et malheureux que je suis de tant de souvenirs ou passe-temps funestes, et de toute action mauvaise affranchis-moi. Car tu es bénie par toutes les générations, et ton nom très-vénérable est glorifié dans les siècles des siècles. Amen.

 

Gloire au Père… Maintenant… Kyrie eleison (3 fois). Et le Congé:

 

Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, par l’intercession de ta Mère toute-pure, de nos Pères vénérables et théophores, et de tous les Saints, sauve le pécheur que je suis.