Prière 1  (de saint Macaire le Grand)

 

Dieu éternel et roi de l’entière création, qui as daigné me conduire jusqu’à cette heure, pardonne-moi les péchés que j’ai commis en ce jour, par pensée, par parole et par action. Purifie, Seigneur, ma pauvre âme de toute souillure de la chair et de l’esprit; accordemoi, cette nuit, un paisible sommeil, afin que, me levant du lieu de mon repos, je puisse être agréable à ton saint nom tous les jours de ma vie et fouler aux pieds les ennemis charnels et incorporels qui me font la guerre. Délivre-moi, Seigneur, des vaines pensées qui me souillent, ainsi que des désirs mauvais. Car à toi appartiennent le règne, la puissance et la gloire, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière 2   (de saint Antiochus)

 

Tout-puissant, Verbe du Père et toi-même parfait, Jésus Christ, en vertu de ta grande miséricorde, en aucun temps ne m’abandonne, moi ton serviteur, mais sans cesse repose en moi. Jésus, bon pasteur de tes brebis, ne me livre pas à la hargne du serpent, ne m’abandonne pas aux ardeurs de Satan, vu le germe de corruption que je porte en moi. Toi donc, Seigneur Dieu, digne d’adoration, roi saint, Jésus Christ, pendant mon sommeil garde-moi par ton impérissable clarté, par ton Esprit saint, dont tu as sanctifié tes Disciples. A moi aussi, ton indigne serviteur, accorde sur le lieu de mon repos, Seigneur, ton salut. Eclaire mon esprit par la lumière qui me permettra de comprendre ton saint Evangile, mon âme par l’amour de ta Croix, mon coeur par la pureté de ta parole, mon corps par la Passion qu’en’impassible tu souffris; mes pensées, garde-les par ton humilité; et fais que je me lève au moment convenable pour te rendre gloire. Car-tu es souverainement glorifié, avec ton Père éternel et ton Esprit très-saint, dans les siècles. Amen.

 

Prière 3  (au saint Esprit)

 

Seigneur, roi céleste, consolateur, Esprit de vérité, dans ta compassion pour ton serviteur, aie pitié du pécheur que je suis et, malgré mon indignité, remets et pardonne tous les péchés qu’en ce jour j’ai commis en tant qu’homme (ou plutôt non comme un homme, mais pis qu’un animal), de façon volontaire ou involontaire, consciemment ou par inadvertance, à cause de ma jeunesse ou d’une mauvaise éducation, et ceux qui appartiennent à l’impudence ou l’acédie. Si j’ai juré par ton nom, que je l’ai outragé dans mes pensées; si j’ai fait des reproches à quelqu’un, que je l’ai calomnié, dans mon emportement; si je l’ai chagriné, que je me suis emporté pour quelque raison; si j’ai méprisé le pauvre qui venait à moi, si j’ai attristé mon frère, si j’ai cherché noise à quelqu’un ou si je l’ai jugé; si je me suis vanté, enorgueilli; si, tandis que je me tenais en prière, mon esprit s’est égaré dans les perversités de ce monde; si j’ai eu des idées de débauche, si j’ai mangé ou bu sans mesure, si j’ai plaisanté grossièrement ou que j’ai ri sottement; si j’ai cultivé la vaine gloire, la gloutonnerie, la vantardise; si, voyant quelque vaine beauté, je m’en suis délecté; si j’ai dit des choses inconvenantes; si j’ai vu les défauts de mon frère sans regarder les miens; si j’ai négligé ma prière; si j’ai commis quelque autre mal dont je ne me souviens, aie pitié de moi, mon Créateur et Maître, de moi ton serviteur indigne et paresseux; accorde-moi pardon et rémission, dans ta bonté et ton amour pour les hommes; afin qu’en paix je me couche, trouvant sommeil et repos, moi le débauché, le misérable pécheur, et que je puisse adorer, chanter et glorifier ton nom très-vénérable, avec le Père et son Fils unique, maintenant et toujours, et dans les siècles. Amen.

 

Prière 4  (de saint Macaire le Grand)

 

Que t’offrirai-je, ou bien que te rendrai-je, toi le grand Bienfaiteur, le Roi immortel, le Seigneur de tendresse qui aimes les hommes? Alors que j’ai tardé à te plaire et n’ai rien fait de bon, tu m’as conduit à la fin de cette journée, accordant à mon âme la conversion et le salut. Aie compassion du’pécheur que je suis, dépouillé de toute oeuvre bonne, relève mon âme déchue, souillée d’inconvenants péchés. Eloigne de moi toute pensée mauvaise appartenant à cette existence visible, pardonne rîtes fautes, toi le seul sans péché, les fautes commises en ce jour contre toi, consciemment ou par inadvertance, en parole, en action, en pensée, avec tous mes sens. Toi-même, défends-moi, garde-moi de toute menée de l’adversaire, par ton divin pouvoir et l’ineffable puissance de ton amour pour les hommes. O Dieu, purifie la multitude de mes péchés. Veuille, Seigneur, me délivrer des pièges du Mauvais, sauve mon âme souffrante et fais briller sur nous la lumière de ta face lorsque tu viendras dans ta gloire. Fais qu’à présent je m’endorme d’un sommeil qui ne m’attire point de condamnation, à l’abri de tout songe malsain, garde sans trouble les pensées de ton serviteur, écarte de moi toute action satanique et illumine les «yeux» de mon coeur, pour qu’en la mort je ne m’endorme. Envoie ton ange de paix, guide et gardien de mon âme et de mon corps, pour qu’il me délivre de mes ennemis et qu’au lever je t’adresse des prières de reconnaissance. Oui, Seigneur, exauce le pécheur que je suis, ton misérable serviteur, si faible en sa conscience et volonté; donne-moi, au réveil, d’être instruit de ta parole et fais que la tristesse inspirée par le diable soit chassée loin de moi par tes anges; afin que je bénisse ton saint nom, que j’exalte et glorifie Marie, la très-pure Mère de Dieu, qu’à nous pécheurs tu as donnée comme secours, et reçois l’intercession qu’elle te présente pour nous. Je sais en effet qu’elle rivalise d’amour pour les hommes avec toi et qu’elle ne cesse d’intercéder. Par son aide, par le signe de la précieuse Croix et pour l’amour de tous tes Saints, préserve mon âme, Jésus Christ, notre Dieu, car tu es saint et glorifié dans les siècles. Amen.

 

Prière 5

 

Seigneur notre Dieu, les fautes que j’ai commises en ce jour, par pensée, par parole et par action, pardonne-les-moi dans ta bonté et ton amour des hommes. Accorde-moi un sommeil paisible et serein; envoie ton ange qui me garde, me protège, me préserve de tout mal. Car tu es le gardien de nos âmes et de nos corps, et nous te rendons gloire, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.,

 

Prière 6

 

Seigneur notre Dieu, en qui nous avons mis notre foi et dont nous invoquons le nom plus que tout autre nom, donne-nous à l’entrée du sommeil repos d’âme et de Corps; garde-nous de tout songe malsain, à l’abri des ténébreuses voluptés: freine l’élan de nos passions, éteins l’ardeur qui soulève nds chairs; donne-nous de demeurer chastes dans nos actes et nos propos; afin qu’ayant embrassé la vie ascétique nous ne soyons pas déchus des biens que tu nous as promis. Car tu es béni dans les siècles. Amen.

 

Prière 7  (de saint Jean Chrysostome)

pour les 24 heures du jour et de la nuit.

 

7  h. Seigneur, ne me prive pas de tes biens célestes.

 

8  h. Seigneur, délivre-moi des peines éternelles.

 

9  h. Seigneur, que j’aie péché en esprit, en pensée, en parole ou en action, pardonne-moi.

 

10  h. Seigneur, délivre-moi de tout péché que je pourrais commettre par inadvertance, par oubli, par faiblesse, pair l’endurcissement d’un coeur insensible.

 

11  h. Seigneur, délivre-moi de toute tentation.

 

12  h. Seigneur, illumine mon coeur enténébré par de mauvais désirs.

 

13  h. Seigneur, si en tant qu’homme j’ai péché, toi, comme Dieu de tendresse, aie pitié de moi.

 

14  h. Seigneur, vois la faiblesse de mon âme et envoie ta grâce à mon aide, pour que je glorifie ton saint nom.

 

15  h. Seigneur Jésus Christ, inscris ton serviteur au livre de vie, en m’accordant bonne fin.

 

16  h. Seigneur mon Dieu, je n’ai jusqu’à présent rien fait de bon à tes yeux: puissé-je commencer à bien faire en vertu de ta miséricorde!

 

17  h. Seigneur, distille en mon coeur la rosée de ta grâce.

 

18  h. De ton serviteur impur et méchant, de l’ignoble pécheur que je suis, Seigneur du ciel et de la terre, en ton royaume souviens-toi. Amen.

 

19  h. Seigneur, accueille-moi qui reviens à toi dans le repentir.

 

20  h. Seigneur, ne m’abandonne pas.

 

21  h. Seigneur, ne me soumets pas à la tentation.

 

22  h. Seigneur, donne-moi de bonnes pensées.

 

23  h. Seigneur, accorde-moi le don des larmes, le souvenir de la mort et la componction.

 

24  h. Seigneur, accorde-moi le propos de confesser mes péchés.

 

1  h. Seigneur, accorde-moi l’humilité, le renoncement, l’obéissance.

 

2  h. Seigneur, accorde-moi la patience, la longanimité, la douceur.

 

3  h. Seigneur, enfonce en moi la racine de tous les biens: ta crainte en mon coeur.

 

4  h. Seigneur, permets que je t’aime de toute mon âme, de tout mon esprit, et qu’en tout j’accomplisse ta volonté.

 

5  h. Seigneur, défends-moi contre les méchants, protège-moi du diable et des passions, et de tout ce qui ne te ressemble pas.

 

6  h. Seigneur, comme tu l’ordonnes, Seigneur, comme tu le sais, Seigneur, comme tu le veux, qu’en moi aussi, bien que pécheur, s’accomplisse ta volonté. Car tu es béni dans les siècles. Amen.

 

Prière 8 à notre Seigneur Jésus Christ

 

Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, par l’intercession de ta Mère très-pure, de tes Anges incorporels, de Jean ton prophète, précurseur et baptiste, des Apôtres qui ont porté au monde la parole de Dieu, des lumineux et victorieux Martyrs, des Pères vénérables et théophores, et de tous les Saints, délivre-moi du démon qui m’assaille en ce .moment. Oui, mon Créateur et Seigneur, toi qui ne désires pas la mort du pécheur, mais qu’il se convertisse et qu’il vive, accorde aussi la conversion à l’indigne, au misérable que je suis. Arrache-moi aux crocs du funeste serpent qui cherche à m’avaler pour m’entraîner tout vif aux enfers. Oui, Seigneur, ma consolation, toi qui as revêtu, à cause du misérable que je suis, la corruptible chair, retire-moi de ma misère, accorde à ma pauvre âme la consolation; plante en mon coeur le goût de faire ta volonté, de renoncer aux mauvaises actions et de parvenir à tes béatitudes: car en toi j’ai mis mon espoir, Seigneur, sauve-moi.

 

Prière 9   à la très-sainte Mère de Dieu

 

Bonne Mère du Roi de bonté, Marie, divine Génitrice très-pure et bénie, répands sur mon âme soumise aux passions la miséricorde de ton Fils et notre Dieu, et par tes prières guide-moi vers les bonnes actions, afin que je passe sans reproche le reste de ma vie et que par toi je trouve le Paradis, Vierge Mère de Dieu, ô seule si pure, entre toutes bénie.

 

Prière 10  au saint Ange gardien

 

Ange du Christ, mon gardien, saint protecteur de mon âme et de mon corps, pardonne-moi tous les péchés que j’ai commis aujourd’hui; délivre-moi de toute la perversité de l’ennemi qui me combat, afin que par aucun péché je n’irrite mon Dieu. Prie donc pour le pécheur, l’indigne serviteur que je suis, pour me rendre digne de la grâce et miséricorde de la Trinité toute-sainte, de la Mère de mon Seigneur Jésus Christ, et de tous les Saints. Amen.

 

Puis ce kondakion de la Mère de Dieu:

 

Que retentissent nos accents.de victoire en ton honneur, invincible Reine,  toi qui nous sauves des périls du combat, Mère de Dieu, Vierge souveraine!  Vers toi montent nos louanges, nos chants d’action de grâce.  De ton bras puissant dresse autour de nous le plus solide des remparts,  sauve-nous de tout danger, hâte-toi de secourir  les fidèles qui te chantent:  Réjouis-toi, Epouse inépousée.

 

Ensuite:

 

Plus que toutes glorieuse, Mère de Dieu toujours-vierge et bénie, présente notre prière à ton Fils et notre Dieu, et demande-lui, par ton intercession, de sauver nos âmes.

 

Mon espérance, ô Mère de Dieu, tout entière je la mets en toi: garde-moi sous ta protection.

 

Vierge Mère de Dieu, ne méprise pas le pécheur que je suis, car j’ai hesoin de ton aide et protection: en toi mon âme espère, aie pitié de moi.

 

Et la prière de saint Joannice:

 

M!on espoir, c’est le Père, mon refuge, le Fils, ma protection, le saint Esprit: Trinité sainte, gloire à toi.

 

Puis: Il est vraiment digne… Gloire au Père… Maintenant… Kyrie eleison (3 fois). Et ce Congé:

 

Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, par l’intercession de ta Mère toute-pure, de nos Pères vénérables et théophores, et de tous les Saints, sauve le pécheur que je suis.

 

Prière de saint Jean Damascène, à dire avant de se coucher:

 

Maître ami des hommes, ce lit ne va-t-il pas déjà devenir mon tombeau, et mon âme souillée, vas-tu l’illuminer encore un autre jour? Devant moi gît la tombe et se dresse la mort. Je crains ton jugement et l’éternelle peine, et pourtant je ne cesse de faire le mal: je t’irrite sans cesse, toi, Seigneur mon Dieu, et ta Mère très-pure, les puissances des cieux et mon ange gardien. Je sais que je suis indigne de ton amour des hommes, je suis digne plutôt de toute condamnation et de tout châtiment. Mais, Seigneur, que je le désire ou non, sauve-moi. En effet, si tu sauves le juste, cela n’a rien d’étonnant; que le pur obtienne « ta miséricorde, il n’y a rien d’extraordinaire: car ils sont dignes de ton amour. Mais en moi, qui suis un pécheur, fais des merveilles de miséricorde: manifeste en cela ton amour pour les hommes, afin que le mal qui est en moi ne triomphe pas de ton ineffable, bonté et tendresse de coeur; et, comme tu le veux, agis envers moi.

 

Avant de te mettre au lit, dis encore:

 

Illumine mes yeux, ô Christ notre Dieu, que dans la mort je ne m’endorme, que l’adversaire ne dise: Je l’emporte sur lui.

 

Gloire au Père…

 

Sois le refuge de mon âme, Seigneur, puisque tant de pièges entourent mes pas: délivre-moi et sauve-moi, toi qui es bon et qui aimes les hommes.

 

Maintenant… Théotokion

 

La glorieuse Mère de Dieu, plus sainte que les Anges saints, sans cesse de coeur et de lèvres chantons-la, reconnaissant en elle la divine Génitrice qui pour nous en vérité mit au monde le Dieu incarné et ne cesse d’intercéder pour nos âmes.

 

Puis baise ta croix et fais-en le signe sur ton lieu de repos en disant:

 

Que Dieu se lève et que ses ennemis se dispersent, que ses adversaires fuient devant sa face! Comme se dissipe la fumée, ils se dispersent, comme fond la cire en face du feu, ainsi périssent les démons en face de ceux qui aiment Dieu et qui, se marquant du signe de la Croix, disent avec allégresse: Réjouis-toi, vénérable et vivifiante Croix du Seigneur, toi qui chasses les démons par la puissance de celui qui sur toi fut crucifié, notre Seigneur Jésus Christ; descendu aux enfers, il a vaincu la puissance du démon et t’a donnée à nous, précieuse Croix, afin de repousser tout ennemi. Vénérable et vivifiante Croix du Seigneur, avec notre sainte Dame la Vierge Mère de Dieu et tous les Saints, viens à notre aide pour les siècles. Amen.

 

Avant de dormir, repense et te remémore les points suivants:

 

1.   Rends grâces au Dieu tout-puissant de t’avoir permis de passer le jour précédent parmi les vivants et en bonne santé.

 

2.   Rentre en toi-même et examine ta conscience, repassant en détail toutes les heures de la journée, en commençant par le moment de ton lever, et te remémorant où tu es allé, ce que tu as fait, avec qui et de quoi tu t’es entretenu; et, te récapitulant toutes tes actions, paroles et pensées depuis le matin jusqu’au soir, examine-les scrupuleusement dans ta mémoire.

 

3.   Si tu as fait ce jour-là-quelque bien, pense que cela ne vient pas de toi, mais de Dieu lui-même, le donateur de tout ce qui est bon: l’attribuant à lui, rends grâces et prie pour qu’il t’affermisse en tout bien et que son aide te permette d’en accomplir encore à l’avenir.

 

4.   Si tu as fait quelque mal, dis-toi bien que cela vient de toi-même, de ta faiblesse, d’une mauvaise habitude ou de ta volonté, et repens-toi; prie l’Ami des hommes de bien vouloir t’en accorder le pardon, avec le ferme propos de ne plus le faire à l’avenir.

 

5. Avec tes larmes attire la miséricorde de ton Créateur, pour qu’il t’accorde à présent une nuit paisible, sans illusion ni souillure ni péché et te permette d’arriver sain et sauf au matin pour glorifier son saint nom.

 

Et encore: Si ton oreiller te semble mou, ôte-le et mets sous ta tête une pierre, à cause du Christ. Si tu as froid en dormant, supporte-le et dis-toi que d’autres à cause du froid ne dorment pas.

 

A ce sujet, voir le Patérikon, chapitre 4.

 

Puis, ayant fait le signe de croix, endors-loi en priant et pense à la façon dont, au jour du jugement, tu te présenteras devant Dieu.