La Transfiguration se fête le 6 août pour commémorer la dédicace de la première église édifiée sur le mont Thabor, au Ve siècle.

 

La fête de la Transfiguration, très vénérée par l’Eglise orthodoxe, peut servir de clef pour la compréhension de l’humanité du Christ dans la tradition orientale (Vladimir LOSSKY, Essai sur la Théologie mystique de l’Eglise d’Orient, Aubier, 1944, p.145.)

 

Elle est une manifestation de la Trinité : le Saint Esprit y prend la forme de la nuée lumineuse recouvrant les apôtres, sur le Thabor. La voix du Père vient pour attester que Jésus est vraiment le Fils de Dieu.

 

Le Christ transfiguré annonce le Christ ressuscité, vainqueur de la mort ; le Christ apparaît à ses disciples avec un corps glorieux. qui n’obéit plus aux lois de la nature, auxquelles il s’est soumis volontairement durant sa vie terrestre.

 

Moïse et Elie, réunis autour du Christ, viennent rendre témoignage. L’un et l’autre ont eu la vision de Dieu sur la montagne, ils viennent maintenant attester que le Christ est en vérité Dieu incarné, celui qui fut annoncé par la Loi et les prophètes.

 

Nous avons une très belle coutume, celle de bénir les fruits dans les églises, le jour de la Transfiguration.

 

Source: Notre Dame Joie des Affligés et Sainte Geneviève