Pentecôte (en grec Pentikosti) signifie cinquantième jour. C’est le jour de la Pentecôte que le Saint-Esprit est descendu sur les apôtres sous forme de langues de feu, cinquante jours après la Résurrection du Christ.

 

La Pentecôte dans le judaïsme, c’est le don de la Loi. Cinquante jours après le départ des Hébreux d’Egypte, Moïse a reçu les tables de la Loi sur le Mont Sinaï. C’est l’alliance entre Dieu et son peuple.

 

Dans l’Ancien Testament, le Saint-Esprit s’est manifesté par la Loi et les prophètes : car il a parlé par les prophètes, disons-nous dans le Credo. Désormais la Nouvelle Alliance se fait entre Dieu et son nouveau peuple, le nouvel Israël, l’Eglise, qui reçoit le don de l’Esprit, non plus par la Loi, mais directement et sans intermédiaire, par le feu de la Pentecôte.

 

La fête de la Pentecôte, dans l’Eglise orthodoxe, s’appelle aussi le « jour de la Trinité ». Car ce jour-là se réalise l’accomplissement de la promesse : nous connaissons le Père à travers le Fils et nous recevons, comme un don, le Saint-Esprit qui habite en nous, s’unit à nous pour nous révéler la vérité tout entière.

 

Source: Notre Dame Joie des Affligés et Sainte Geneviève