L’Eglise célèbre avec éclat l’entrée du Christ à Jérusalem, car il est le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs. Son enseignement par la parole se termine là, aux portes de la ville. Maintenant il va donner sa vie pour sceller par le sang l’alliance nouvelle.

 

La fête des Rameaux et le Samedi de Lazare sont intimement liés. Le Christ a choisi Lazare comme compagnon de route sur le chemin de la Mort-Résurrection ; en le ressuscitant, il accomplit une prophétie en acte. Il annonce sa propre Résurrection et engage tous les croyants à sa suite.

 

Ces deux jours, samedi de Lazare et dimanche des Rameaux nous retiennent un court instant au seuil de la Passion. Ils sont l’ouverture de la Semaine Sainte, comme le portail d’une cathédrale, divisé en deux panneaux, Semaine Sainte qui nous prépare et nous mène à la Fêtes des fêtes : Pâques.

 

Source: Notre Dame Joie des Affligés et Sainte Geneviève